FAQ Vaccination Covid-19

Sommaire

Invitation à la vaccination et prise de rendez-vous

1. Pourquoi la Région de Bruxelles-Capitale utilise-t-elle une autre plate-forme de réservation que la Flandre et la Wallonie ? Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

À la mi-avril, la région bruxelloise a inauguré sa nouvelle plate-forme de réservation. Il a été décidé d’abandonner le système Doclr, afin de construire une application plus spécifique pour la prise de rendez-vous pour la vaccination. Ce nouveau système s’appelle Bru-Vax.

Bru-Vax correspond mieux au contexte bruxellois. Il permet de prendre des rendez-vous d’une manière plus rapide et plus simple, et ceci dans le contexte local. Nous voulons offrir une certaine flexibilité au citoyen, en lui donnant le libre choix du moment et du centre de vaccination. En même temps, nous voulons que le processus soit aussi simple que possible. Voilà pourquoi nous sommes passés à Bru-Vax.

Ne vous inquiétez pas si vous avez un rendez-vous qui a été pris dans l’ancien système ou si vous avez reçu une invitation qui a été envoyée depuis l’ancien système. Votre rendez-vous et votre invitation resteront valables. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet plus bas dans cette section de la FAQ.

(mise à jour 19/04/2021)

2. Qui peut s’inscrire pour la vaccination sur Bru-Vax ?

Les personnes suivantes peuvent s’inscrire pour prendre un rendez-vous de vaccination :

  • Les résidents de la Région de Bruxelles-Capitale née en ou avant 1965

  • Les personnes à risque résidant dans la Région de Bruxelles-Capitale

  • Toutes les personnes qui travaillent en région bruxelloise et qui ont déjà reçu leur invitation

En plus, toute personne résidant en région bruxelloise et née en ou avant 1970 peut s’inscrire sur la liste d’attente.

(mise à jour 19/04/2021)

3. Quand puis-je me faire vacciner ?

Les maisons de repos (et de soins). Cette phase a débuté le 28 décembre par la vaccination des résidents et le 18 janvier par la vaccination du personnel.

Le 18 janvier, la vaccination du personnel de soin dans les hôpitaux a également commencé. Elle est effectuée par le personnel lui-même et/ou par la médecine du travail.

Février/Mars :

– Le 2 février, la vaccination des prestataires de soins de première ligne (médecins généralistes, infirmières à domicile, dentistes, pour commencer) a commencé. Les premiers centres de vaccination ont été ouverts à leur intention.

– Mars : Résidents et personnel de soin d’autres collectivités de soins. La procédure de vaccination combine la vaccination en centre de vaccination et dans le centre de soins.

Dans la phase suivante, des dispositions seront également prises pour les personnes à mobilité réduite (à déterminer).

Phase 1b

Cette phase débute en mars, en fonction de l’approvisionnement en vaccins et concerne la vaccination

– des personnes âgées de 65 ans ou plus.

– des Personnes âgées de 18 à 64 ans inclus présentant certains facteurs de risque.

– des personnes exerçant une profession essentielle.

Phase 2

Elle devrait commencer en juin, en fonction de la disponibilité des vaccins : le reste de la population de plus de 18 ans.

(mise à jour 15/04/2021)

4. Que dois-je faire si je souhaite être vacciné ? 

 Dès que votre groupe cible est éligible à la vaccination, vous pouvez prendre un rendez-vous. Vous trouverez plus d’infos dans la question “Comment faut-il procéder pour prendre un rendez-vous ?”

Si vous êtes un patient à risque, vous trouverez toutes les informations à ce sujet dans la section “Groupes prioritaires” des FAQ.

Si vous êtes un prestataire de soins de première ligne, vous êtes invité sur la base des données du Registre National, de l’Uppad et de Cobrah. Nous utilisons les données les plus récentes.
(mise à jour 15/04/2021)

5. Comment puis-je prendre un rendez-vous ?

Dès que le tour de votre groupe cible est arrivé, vous pouvez prendre un rendez-vous de vaccination de deux manières :

  • Par voie numérique : Surfez sur vaccincovid.brussels. Pour l’inscription, vous avez uniquement besoin de votre numéro de registre national ou de votre numéro BIS (si vous n’avez pas de numéro de registre national), d’une adresse électronique et d’un numéro de GSM. Il est également possible d’utiliser un numéro de GSM étranger. Dans ce cas, il faut évidemment mentionner le préfixe international (+xx). Choisissez un centre de vaccination et un moment selon vos préférences. Vous recevrez un mail de confirmation avec un code QR. Munissez-vous de cette confirmation le jour de votre vaccination. Attention ! La plupart des vaccins nécessitent l’administration de deux doses. Voilà pourquoi un rendez-vous pour l’administration de la deuxième dose sera déjà mentionné dans votre mail de confirmation. Si vous le souhaitez, vous pouvez changer la date et l’heure de ce rendez-vous en cliquant sur un lien dans ce mail.

  • Par téléphone : appelez le call-center vaccination au 02/214.19.19. Le call-center est à votre disposition du lundi au vendredi de 9.00h à 17.30h et pendant le weekend de 10.00h à 17.30h. Prenez note de la date, l’heure, et le lieu de votre rendez-vous. Si vous prenez rendez-vous par téléphone, vous n’avez pas besoin d’une adresse électronique ou d’un numéro de GSM.

(mise à jour 19/04/2021)

6. Comment mon deuxième rendez-vous me sera-t-il attribué, si je reçois un vaccin qui nécessite l’administration d’une deuxième dose ?

  • Immédiatement après avoir choisi un moment pour votre 1er rendez-vous, un 2e rendez-vous sera fixé au moment optimal.

  • Si ce moment ne vous convient pas, vous pouvez le modifier vous-même via votre e-mail de confirmation. Si vous ne disposez pas des moyens numériques pour faire cette démarche, vous pouvez faire reporter votre deuxième rendez-vous par le call-center (02/214 19 19).

  • Lorsque vous modifiez le moment de votre 2e rendez-vous, votre 1er rendez-vous sera également annulé et devra être reprogrammé afin de respecter le délai correct entre l’injection des deux vaccins.

  • Si votre 1re dose a déjà été administrée et que vous souhaitez encore modifier votre 2e rendez-vous, vous devez contacter le call-center (02/214 19 19) afin qu’il puisse assurer que l’intervalle correct soit respecté.

(mise à jour 19/04/2021)

7. Qu’est-ce que le numéro NISS ou BIS et où puis-je le retrouver ?

Le NISS ou Numéro d’Identification à la Sécurité Sociale est la clé d’identification unique pour toute personne qui entre en contact avec la sécurité sociale belge. Chaque citoyen qui a une pièce d’identité belge ou un titre de séjour belge a donc un tel numéro. Ce numéro est composé de 11 chiffres, dont les six premiers indiquent la date de naissance du titulaire de la carte. Dans la plupart des cas, le NISS correspond au numéro d’identification du Registre national. Les travailleurs qui ne sont pas repris dans le Registre national se voient attribuer un numéro bis géré par le registre bis de la Banque-Carrefour de la Sécurité Sociale. Le NISS est composé de 11 chiffres, dont les six premiers sont la date de naissance. Dans le numéro Bis le mois de naissance est augmenté de 20 ou de 40.

Vous le trouverez sur différents supports officiels et documents, tels que :

  • l’eID (carte d’identité électronique)

  • la carte électronique délivrée aux ressortissants de l’Union européenne qui séjournent en Belgique

  • le titre de séjour délivré aux ressortissants des pays hors Union européenne qui séjournent en Belgique

  • la carte isi+ (délivrée par une mutuelle aux personnes qui ne peuvent pas disposer d’un titre d’identité électronique et qui disposent d’une couverture sociale pour se faire soigner en Belgique)

  • l’avertissement-extrait de rôle

  • le numéro de votre dossier de pension

  • la carte électronique pour étrangers

(mise à jour 19/04/2021)

8. Depuis la mi-avril, la Région de Bruxelles-Capitale utilise une nouvelle plate-forme de réservation. Si j’avais déjà pris un rendez-vous via « l’ancien » système, sera-t-il maintenu ?

Votre rendez-vous existant reste toujours valable. Vous pouvez simplement vous présenter au centre de vaccination à la date et à l’heure prévues, muni.e de votre e-mail de confirmation (si vous en avez reçu un). Si vous souhaitez modifier un rendez-vous existant, vous pouvez appeler le call-center (02/214 19 19). Pendant l’appel, tenez votre numéro NISS et votre code postal à portée de main.

(mise à jour 19/04/2021)

9. Depuis la mi-avril, la Région de Bruxelles-Capitale utilise une nouvelle plate-forme de réservation. Mon invitation à la vaccination est-elle toujours valable pour cette nouvelle plate-forme?

Absolument. Vous avez deux possibilités :

  • Soit vous suivez les instructions dans votre invitation. En effet, lorsque vous saisissez un code de vaccination et un code postal bruxellois, vous serez automatiquement redirigé.e de l’ancienne plate-forme vers la nouvelle. Vous arriverez donc toujours au bon endroit pour prendre votre rendez-vous.

  • Soit vous pouvez surfer directement sur vaccincovid.brussels ou prendre un rendez-vous par téléphone via la call-center. Pour plus d’info, voir la question « Comment puis-je prendre un rendez-vous ? ».

(mise à jour 19/04/2021)

10. Je n’arrive pas à sélectionner le centre de vaccination de mon choix. Que faire ?

Les créneaux horaires disponibles des centres de vaccination sont libérés en fonction de la disponibilité des vaccins. Si vous ne voyez aucun créneau horaire disponible, cela veut dire qu’il n’y a plus de place en ce moment. Attendez quelques jours avant de réessayer de prendre un rendez-vous.
(mise à jour 11/03/2021)

11. J’ai des problèmes techniques avec Bru-Vax dans mon navigateur web. Que faire ?

Actuellement, Bru-Vax ne fonctionne pas de manière optimale avec le navigateur Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur pour votre inscription. Si vous ne disposez pas d’un autre navigateur web (tel que Edge, Chrome, etc.), contactez le call-center au 02/214 19 19.

En principe, Bru-Vax fonctionne de manière optimale sur ordinateur, ordinateur portable, tablette et smartphone.

(mise à jour 19/04/2021)

12. J’ai reçu une invitation à la vaccination, mais mon numéro NISS n’est pas accepté. Que faire ?

Il peut y avoir un certain retard dans le téléchargement des numéros NISS (= numéros nationaux ou numéros BIS) dans notre système. Nous vous conseillons donc d’essayer de vous reconnecter le lendemain.

Si l’accès vous est toujours refusé, appelez le call-center (02/214 19 19).

(mise à jour 19/04/2021)

13. Je fais partie du groupe cible qui peut se faire vacciner actuellement, mais mon numéro NISS ou mon numéro BIS est tout de même refusé. Que faire ?

Il peut y avoir un certain retard dans le téléchargement des numéros NISS (= numéros nationaux ou numéros BIS) dans notre système. Nous vous conseillons donc d’essayer de vous reconnecter le lendemain.

Si l’accès vous est toujours refusé, appelez le call-center (02/214 19 19).

(mise à jour 19/04/2021)

14. J’ai besoin d’aide pour ma réservation. Où puis-je me rendre ?

  • Sur la page https://coronavirus.brussels/je-m-informe-sur-la-vaccination-covid/ vous trouverez un lien vers un manuel expliquant comment prendre un rendez-vous en ligne.

  • Sur votre invitation un numéro de téléphone est indiqué que vous pouvez appeler si vous avez besoin d’aide pour prendre, déplacer ou annuler un rendez-vous.

    (mise à jour 07/03/21)

15. Après avoir sélectionné le créneau horaire souhaité et après la confirmation de mon code SMS, je reçois un message disant que je serai recontacté pour la réservation. Que s’est-il passé ?

Si vous avez déjà une réservation liée à votre numéro NISS (= numéro national ou numéro BIS) et à votre numéro de GSM ou adresse électronique, vous ne pouvez pas faire une réservation supplémentaire. Si le système détecte qu’il existe une autre réservation avec vos données, vous recevrez ce message d’erreur. En cas de doute, vous pouvez appeler le call-center (02/214 19 19).

(mise à jour 19/04/2021)

16. Après avoir sélectionné le créneau horaire souhaité et après la confirmation de mon code SMS, je reçois le message “Une erreur s’est produite pendant la réservation. Nous sommes désolés, mais le créneau horaire que vous avez demandé ne semble plus être disponible.” Ma réservation est-t-elle bien réussie ?

Votre réservation n’a pas abouti. Vous ne recevrez pas de mail de confirmation. Veuillez vous reconnecter et recommencer le processus de prise de rendez-vous. Si votre réservation a réussi, vous recevrez un mail de confirmation. Si vous continuez à éprouver des difficultés, contactez le call-center (02/214 19 19).

(mise à jour 19/04/2021)

17. J’ai reçu deux mails de confirmation avec le même objet et le même contenu. Ai-je pris deux rendez-vous ?

Il peut arriver que, en raison d’un problème technique, vous receviez 2 mails de confirmation identiques (avec le même sujet et le même contenu). Si les deux mails contiennent les mêmes informations, vous n’avez qu’une seule réservation (avec éventuellement 2 rendez-vous, selon le type de vaccin) et vous pouvez ignorer le 2e mail.

(mise à jour 19/04/2021)

18. J’ai des difficultés par rapport à la lisibilité du système. Que faire ?

Si vous travaillez sur un ordinateur ou un ordinateur portable, vous pouvez appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier et faire un zoom supplémentaire en scrollant. Toutefois, il est recommandé de ne pas trop zoomer, car cela diminue la lisibilité de certains autres cases du système. Les flèches situées en bas de la page vous permettent de voir si vous pouvez encore naviguer à gauche ou à droite.

(mise à jour 19/04/2021)

19. Comment puis-je reconnaître une fausse invitation ? 

Il y a quelques éléments qui vous permettent de repérer une fausse invitation :

  • Soyez vigilant si votre invitation est inattendue. Avez-vous déjà été vacciné ou vous n’avez-vous pas encore entendu que c’est le tour de votre groupe cible ? Soyez donc sur vos gardes : examinez l’invitation de manière critique et attentive.

  • Vous recevrez toujours une invitation personnelle par la poste. Si vos coordonnées sont connues, vous recevrez également une invitation par SMS ou par e-mail. Si vous avez reçu un SMS ou un e-mail qui n’est pas accompagné d’une lettre, ce n’est pas normal.

  • Les invitations officielles par courrier électronique sont toujours envoyées à partir de l’adresse cov19-vaccin@doclr.be et les invitations par sms sont toujours envoyées à partir du numéro 8811. Lorsque vous recevez une invitation par mail ou SMS, vérifiez donc toujours qui vous l’a envoyé.

    Attention : l’adresse électronique d’un expéditeur peut être falsifiée (spoofed), gardez donc l’esprit critique.

  • Votre nom figurera sur l’invitation officielle. Si vous recevez un message qui ne vous est pas adressé personnellement, c’est suspect.

  • L’expéditeur de l’invitation officielle est toujours les autorités flamandes, bruxelloises ou wallonnes. Vous ne serez jamais invité par votre commune, ni par l’un des fabricants de vaccins (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, …).

  • Les vaccins sont gratuits. Si le message demande des informations financières, tous les voyants passent au rouge. Surtout, ne faites pas ce que dit le message.

Pensez-vous avoir affaire à une fausse invitation ? Lisez ce qu’il faut faire sur https://safeonweb.be/fr/actualite/attention-aux-fausses-invitations-se-presenter-dans-des-centres-de-vaccination

(mise à jour 11/03/2021)

20. Que faire si je n’ai pas d’adresse mail ? 

Vous ne pouvez pas prendre de rendez-vous en ligne sans une adresse mail. Toutefois, il n’y a pas de problème à fournir l’adresse électronique d’un membre de votre famille ou d’un proche si vous n’en avez pas vous-même. Dans ce cas, le courriel de confirmation sera envoyé à cette personne.
Si ce n’est pas possible non plus, vous pouvez toujours prendre rendez-vous par téléphone en appelant le numéro de téléphone qui est indiqué dans votre invitation.

(mise à jour 07/03/21)

21. Puis-je choisir où me faire vacciner ?

Lorsque vous prendrez rendez-vous (par téléphone ou par le biais du système de réservation), vous pourrez choisir entre plusieurs centres (ceux qui seront ouverts à ce moment-là, en fonction des phases de vaccination et de la disponibilité des vaccins).  Une fois que vous avez fait votre choix, vous ne pouvez plus changer de vaccin ni de centre de vaccination.

(mise à jour 22/02/2021)

22. Si j’ai déjà pris un rendez-vous, puis-je encore l’annuler ou le reporter ? 

Dans la confirmation digitale de votre rendez-vous, il y a un bouton pour annuler votre rendez-vous. Après l’annulation, la plate-forme vous offre la possibilité de prendre un nouveau rendez-vous. Vous recevrez ensuite une nouvelle confirmation de rendez-vous.

(mise à jour 22/02/2021)

23. Puis-je transférer mon rendez-vous à quelqu’un d’autre ? (mise à jour 22/02/2021)

Non, ce n’est pas possible. Toutes les invitations et tous les rendez-vous sont personnels. Le code d’accès personnel est lié à votre numéro de registre national.

(mise à jour 22/02/2021)

24. Puis-je me rendre au centre de vaccination le soir pour bénéficier des vaccins non utilisés ? 

Un système a été mis en place pour l’administration des vaccins non utilisés. Ces vaccins seront utilisés pour vacciner les groupes-cibles prioritaires. Les centres de vaccination reçoivent des directives spécifiques à cet effet.

(mise à jour 30/03/2021)

25 . À partir de quelle adresse électronique les invitations sont-elles envoyées ? 

Toutes les invitations officielles sont envoyées à partir de l’adresse électronique cov19-vaccin@doclr.be.

(mise à jour 09/03/2021)

26. Je travaille pour une institution européenne ou je suis retraité(e) d’une institution européenne. Est-ce que je serai pris en compte par les autorités belges pour recevoir mon invitation? 

Si vous avez un numéro de registre national ou un numéro BIS valable, vous êtes éligible à la vaccination par la région dans laquelle vous vivez (Bruxelles, la Flandre ou la Wallonie).
Certaines personnes qui travaillent pour les institutions européennes auront également la possibilité de se faire vacciner dans un centre de vaccination de leur employeur. Ces centres doivent surtout garantir l’accès à la vaccination pour les citoyens qui sont difficiles à contacter pour les communes en raison de leur statut spécifique (séjour temporaire, résident à l’étranger, tout juste arrivé, etc.).
Les conditions pour bénéficier de la vaccination seront identiques dans tous les centres.

Si vous avez des questions par rapport aux facteurs de risque, consultez les FAQ dédiées à ce sujet.
(mise à jour 04/03/2021)

27. Cette année je fête mes 18 ou 65 ans. Je fais partie de quel groupe-cible ? 

L’âge que vous aurez à la fin de cette année est pris en compte.

(mise à jour 22/02/2021)

28. Mon domicile est enregistré à l’étranger, mais je réside actuellement dans ma deuxième résidence, en Belgique. 

 Vous n’êtes pas actuellement inclus dans les groupes-cibles à vacciner.

(mise à jour 22/02/2021)

29. Comment fonctionne la liste d’attente à Bruxelles et comment puis-je m’y inscrire ?

L’inscription pour la liste d’attente se fait en ligne, via le même lien que celui pour la prise des rendez-vous : www.vaccincovid.brussels. Une place sur la liste d’attente est toujours liée à un centre de vaccination spécifique, que vous sélectionnez vous-même. Il n’est donc pas possible de vous inscrire automatiquement pour tous les centres de vaccination. Par contre, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente de plusieurs centres de vaccination en répétant la même procédure plusieurs fois.

Attention ! Pour le moment, il y a une limite d’âge. Seul le groupe cible qui a 5 ans de moins que le groupe cible actuellement éligible à la vaccination, peut s’inscrire sur la liste d’attente. En ce moment, nous vaccinons les personnes nées en ou avant 1965. Cela signifie que vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente si vous êtes né en ou avant 1970.

Si vous faites partie du groupe cible à vacciner, vous pouvez également vous inscrire sur la liste d’attente d’un centre de vaccination spécifique. Toutefois, si possible, il est conseillé de vérifier la disponibilité d’autres centres. De cette façon, vous serez probablement vacciné plus rapidement. Si cela n’est absolument pas possible, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente du centre de vaccination de votre choix.

(mise à jour 19/04/2021)

30. Je me suis inscrit.e sur la liste d’attente, mais je n’ai pas reçu d’e-mail ou de SMS. Que se passe-t-il maintenant ?

Si vous voyez la confirmation de l’inscription sur votre écran, nous avons bien reçu votre inscription. Aucun mail ou SMS de confirmation ne sera envoyé. Vos coordonnées seront conservées dans notre liste d’attente. Dès qu’il y a un surplus de vaccins à la fin de la journée à cause de désistements, ou s’il reste des places disponibles dans les centres de vaccination pour les jours suivants, le call-center vous téléphonera et vous aidera immédiatement à prendre un rendez-vous.

(mise à jour 19/04/2021)

31. Puis-je m’inscrire sur la liste d’attente de plusieurs centres ?

Oui, si vous êtes inscrit.e sur une liste d’attente, vous pouvez également vous inscrire sur les listes d’attente des autres centres via la page de sélection des centres de vaccination. Toutefois, ne vous inscrivez qu’une seule fois sur la même liste du même centre. Pour l’instant, votre nom restera sur la liste d’attente jusqu’à ce qu’un rendez-vous soit fixé pour vous.

(mise à jour 19/04/2021)

Informations pratiques sur les centres de vaccination

1. Où puis-je me faire vacciner ? 

Découvrez ci-dessous où vous pouvez vous faire vacciner contre le coronavirus dans la région de Bruxelles-Capitale.

Depuis le 2 février :

Pacheco (Centre de dépistage et de vaccination – avenue Pacheco 42, 1000 Bruxelles).

Ce centre de vaccination est accessible par les lignes de
métro 2 et 6 (Rogier ou Botanique), les lignes de bus 61, 270, 271, 272, 470 et 620
(Botanique) et les trams 3, 4, 25, 32, 55 (Rogier), 92 et 93 (Botanique), ou en
train via la gare de Bruxelles-Congrès (à 120m du point de vaccination). Si
vous venez en voiture, vous pouvez vous garer dans les parkings voisins City 2,
Rogier et Passage 44
.

Depuis le 16 février :

Heysel (Palais 1, Heysel – Avenue Impératrice Charlotte 6, 1020 Laeken)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination par la ligne 6 du métro (arrêt Heysel), par la ligne 7 du tramway (arrêt Heysel) ou par les lignes de bus 14 et 83 (arrêt Heysel). Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer dans le parking du Heysel.

A partir de la semaine du 15 mars :

Forest (Centre de test et de vaccination Albert – Avenue Jupiter 201, 1190 Forest)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination par les lignes de bus 48, 54, 37, 70 ou par le tram 51 (arrêt Albert). Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer dans le parking BePark – Parking Albert 2 (Match Vorst).

Schaarbeek (Salle de sport Crossing – Avenue du Suffrage Universel, 22, 1030 Schaarbeek)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination avec les lignes de bus 56 (arrêt Voltaire ou Crossing) et 66 (arrêt Crossing ou Louis Bertrand), ou avec le tram 7 (arrêt Louis Bertrand).

Molenbeek (route de Gand 696, 1080 Molenbeek)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination avec le tram 82 (arrêt Van Zande ou cimetière de Molenbeek) ou avec les lignes de bus 49 et 53 (arrêt cimetière de Molenbeek).

A partir d’avril :

Anderlecht (RSCA – Avenue Theo Verbeeck 2, 1070 Anderlecht)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination avec le bus 46 de la MIVB ou les lignes de bus 116, 117, 118, 140, 571, 572 ou 810 de De Lijn (arrêt De Linde Plein). Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer sur le parking du HIS Bracops – Rue René Henry.

Woluwe-Saint-Pierre (Joli Bois – Drève des Shetlands 15, 1150 Woluwe-Saint-Pierre)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination avec la ligne de bus 36 de la STIB (arrêt Manoir d’Anjou), ou les lignes de bus 544, 547, 548, 555 ou 556 de De Lijn (arrêt Mater Dei).

Woluwe-Saint-Lambert (Poséidon – avenue des Vaillants 2, 1200 Woluwe-Saint-Lambert)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination avec la ligne de bus 28 (arrêt Tomberg) ou la ligne de métro 1 (arrêt Tomberg).

Uccle (Avenue Egide Van Ophem 110, 1180 Uccle)

Ce point de vaccination peut être atteint en train via la gare d’Uccle Calevoet, par le tram 4 (arrêt Egide Van Ophem), et par les lignes de bus 153, 154, 155 (arrêt Hercule Poirot) ou 575 (arrêt Egide Van Ophem) à partir de De Lijn.

Plus tard 

Hôpital Militaire (Bruynstraat 200, 1120 Neder-over-Heembeek)

Vous pouvez vous rendre à ce point de vaccination avec les lignes de bus 47, 53, 56 et 57 (arrêt Hôpital militaire ; ou DOO ou DGHR Military Domain (uniquement pour la ligne 47) ; ou arrêt Mercator (uniquement pour les lignes 56 et 57)). Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer sur le parking de l’hôpital militaire situé à proximité.

(mise à jour 17/03/2021)

2. Comment fonctionne le processus de vaccination dans la pratique ? 

Enregistrement au point de vaccination

  • Présentez-vous au point de vaccination avec votre code QR (sur un smartphone ou sur papier) et votre carte d’identité.

  • Votre température sera mesurée (si elle est supérieure à 38° C, vous ne pouvez pas être vacciné).

  • Le vaccinateur administrera le vaccin Covid-19.

Observation : salle d’attente du point de vaccination

Départ du centre de vaccination

  • Quittez le centre de vaccination.

Enregistrement

  • Toutes les données nécessaires (nom, prénom, n° NISS, code postal, vaccin, n° de lot, heure, lieu, date) pour l’enregistrement et le suivi de votre vaccination sont automatiquement incluses dans VaccinNet+ (la base de données fédérale des vaccinations).

(mise à jour 30/03/2021) 

3. Les centres de vaccination, sont-ils accessibles aux personnes à mobilité réduite? 

Tous les centres de vaccination en région bruxelloise sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Quelques chaises roulantes y sont également disponibles pour les visiteurs, mais il n’est pas possible de les réserver à l’avance. Dans les centres de vaccination du Heysel et Pachéco, nous avons prévu en plus une assistance supplémentaire pour accompagner les personnes à mobilité réduite.

(mise à jour 11/03/2021)

4. Quelles solutions de mobilité seront offertes aux personnes qui ont des difficultés à se rendre au centre de vaccination ? 

Pour ces personnes, diverses facilités de transport ont été créées en partenariat étroit avec différents partenaires :

  • Gratuité des transports en commun de la STIB :

    • Depuis le 17/03, la STIB offre des tickets gratuits aux Bruxelloises et aux Bruxellois pour se rendre dans un centre de vaccination de la région. Vous pouvez en bénéficier si vous avez reçu votre invitation avec un code de vaccination. Vous pouvez demander vos tickets en remplissant un formulaire via la plateforme web de la STIB (la procédure est également reprise sur le site web coronavirus.brussels, via ce lien : https://coronavirus.brussels/transport-gratuit/). Dès que vous aurez encodé vos données, vous recevrez deux codes personnels “Eventpass” par courriel. Rendez-vous ensuite sur un automate de vente GO de la STIB afin d’y introduire vos codes et recevoir deux tickets aller/retour valables sur le réseau STIB.

Si vous rencontrez des difficultés à vous rendre sur la page web de la STIB et/ou vous ne possédez pas d’adresse email ou d’ordinateur, vous pourrez prendre contact avec le call-center de la Commission communautaire commune afin d’être aidé.e (le numéro de téléphone du Contact Center Vaccination est repris sur les invitations).

    • Vous êtes client du service TaxiBus de la STIB ? Vous pouvez également vous rendre gratuitement au centre de vaccination le jour de votre rendez-vous. Réservez votre trajet aller-retour gratuit au préalable via la « ligne accessibilité » habituelle : 02/515.23.65.

  • Tickets Vaccination gratuits à la SNCB

Les gares d’Uccle-Calevoet et de Bruxelles-Congrès se trouvent à proximité d’un centre de vaccination.

Si vous venez en train, vous devez vous procurer un Ticket Vaccination gratuit à l’avance. Vous pouvez demander ce ticket via le site web ou l’application de la SNCB, ou via l’un des automates de vente ou le guichet. Le ticket est valable pour un aller-retour en 2e classe le jour de votre vaccination.

Lors d’un contrôle par l’accompagnateur/accompagnatrice de train, présentez votre Ticket Vaccination et la confirmation de votre rendez-vous de vaccination (papier, sms ou email). Si vous avez pris votre rendez-vous par téléphone (et que vous n’avez donc pas reçu de confirmation digitale), votre courrier d’invitation sera cacheté dans le centre de vaccination.

Vous pouvez demander ce ticket pour vos deux rendez-vous de vaccination.

  • Stratégies locales à l’initiative des communes bruxelloises

Plusieurs communes Bruxelloises offrent des solutions de transport pour assister les seniors. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez le journal de votre commune, sa page Facebook, etc.

  • Les mutualités proposent également un service de transport pour les personnes à mobilité réduite. Consultez le site web de votre mutualité pour plus d’informations sur les conditions d’accès et d’intervention. Si vous répondez à ces conditions, vous pouvez solliciter un transport via les numéros de téléphone ou adresses mail suivants :

    • Partenamut – Mutualité Libre : Transportline – 078 15 50 91

    • Mutualité Socialiste : Soli-transport – 02/546.15.13 – solidaritel@fmsb.be

    • Mutualité Chrétienne : Proximité Santé ASBL – 02 644 51 31

    • Mutualité Libérale : Cosedi Bruxelles – 02/218.77.72 – info@cosedi.be

    • Mutualité Neutre : Solumob – 02/217.44.44 ou via reservation@solumob.be

(mise à jour 30/03/2021)

5. Que faire si je en incapacité de me rendre dans un centre de vaccination ?

À partir du 19/04/2021, la région bruxelloise utilisera des équipes mobiles pour la vaccination à domicile.

Dans la phase actuelle, les équipes mobiles ne seront déployées que dans des situations très exceptionnelles: elles sont donc réservées uniquement aux personnes qui sont réellement en incapacité totale de se rendre dans un centre de vaccination.

Il s’agit de personnes alitées de longue durée, de personnes présentant un handicap physique ou des troubles psychiatriques graves ou de personnes qui, en raison d’une autre condition physique ou mentale, sont incapables de se présenter pour la vaccination via les moyens habituels.

Dans une phase ultérieure, les équipes mobiles auront également un rôle important dans la vaccination des groupes les plus précaires (sans-abris, transmigrants, …).

(mise à jour 09/04/2021)

6. Qui peut bénéficier de la vaccination à domicile par une équipe mobile ?

En ce moment, seules les personnes qui sont réellement en incapacité totale de se rendre dans un centre de vaccination peuvent bénéficier de cette solution.

Il s’agit de personnes alitées depuis longtemps, de personnes présentant un handicap physique ou des troubles psychiatriques graves ou de personnes qui, en raison d’une autre condition physique ou mentale, sont incapables de se présenter pour la vaccination via les moyens habituels.

Vous pensez que vous êtes éligible à la vaccination à domicile ? Contactez votre médecin généraliste. Celui-ci déterminera sur la base de critères objectifs si vous pouvez bénéficier de cette solution.

Les personnes à mobilité réduite ou les personnes qui peuvent se rendre dans un centre de vaccination si elles sont accompagnées, ne sont pas éligibles pour ce dispositif. Des solutions de transport spécifiques ont été mises en place pour eux. Voir la question « Quelles solutions de mobilité seront offertes aux personnes qui ont des difficultés à se rendre au centre de vaccination ? »
(mise à jour 09/04/2021)

7. Comment puis-je prendre rendez-vous pour me faire vacciner à domicile ?

Seul le médecin généraliste peut réserver un rendez-vous de vaccination pour les personnes pouvant bénéficier de la vaccination à domicile.

Chaque médecin généraliste a été invité à se limiter à l’inscription d’un maximum de 12 patients. Comme la vaccination à domicile est difficile à organiser, cette limitation doit éviter que les équipes mobiles soient utilisées si ce n’est pas nécessaire.

Si vous pensez que vous êtes éligibles pour la vaccination à domicile, contactez votre médecin généraliste qui pourra vérifier, sur la base de critères objectifs, si c’est le cas.

Lorsque votre médecin généraliste a décidé que vous vous pouvez être vacciné à domicile, il y a deux options :

  1. L’équipe mobile passe pour vous vacciner chez vous. Dans ce cas, la vaccination est gratuite.

  2. Si vous souhaitez que votre propre médecin généraliste vient administrer votre vaccin chez vous, vous devez payer vous-même la consultation du médecin généraliste.(mise à jour 09/04/2021)

8. Je voudrais aider dans les centres de vaccination. Comment puis-je savoir si je suis éligible et ce que je dois faire ? 

À l’heure actuelle, il existe toujours un besoin de personnes ayant une formation médicale et non médicale pour aider dans les centres de vaccination (pour vacciner ou préparer les vaccins, ou pour des tâches administratives et logistiques). Vous trouverez de plus amples informations ainsi que l’outil d’enregistrement sur https://vaccibrussels.beepleapp.eu/fr.

(mise à jour 15/04/2021)

9. Si j’aide dans un centre de vaccination, ai-je droit à une vaccination avant de commencer ? 

Si vous travaillez dans un centre de vaccination, vous serez vacciné. Vous devrez bien sûr également être présent pour votre deuxième dose.

Voir https://coronavirus.brussels/vaccination-menu/.

(mise à jour 22/02/2021)

Groupes prioritaires

1.Qui est considéré comme personne à risque dans le cadre de la stratégie de vaccination ?

Il s’agit de personnes de 18 à 64 ans inclus, atteintes d’une maladie ou d’une comorbidité pour laquelle il a été scientifiquement prouvé qu’elle rend les personnes porteuses plus vulnérables à l’infection par le Covid-19. Et lors d’une infection, ces patients sont plus à risque de développer une forme plus sévère de la maladie, d’être hospitalisés ou d’en décéder.

Concrètement, il s’agit de:

  • Patients âgés de 45 à 64 ans présentant:

    • une maladie respiratoire chronique sévère

    • une maladie cardiovasculaire chronique

    • une obésité (IMC ≥ 30)

    • un diabète de type I ou II

    • des troubles neurologiques chroniques

    • une démence

    • un cancer (tumeur) diagnostiqué au cours des 5 dernières années

    • une hypertension artérielle (au moins 140 mmHg de systolique ou au moins 90 mmHg de diastolique)

    • Patients âgés de 18 à 64 ans présentant:

    • un cancer hématologique (par exemple, leucémie)*

    • les patients transplantés (y compris ceux qui sont sur la liste d’attente)*

    • certaines maladies rares * (voir liste Orphanet : https://www.orpha.net/consor/cgi-bin/Disease_Search_List.php?lng=EN ).

    • une maladie rénale chronique (depuis au moins 3 mois)*

    • une maladie hépatique chronique (depuis au moins 6 mois)

    • le Syndrome de Down

    • un système immunitaire déficient (souffrant d’une immunodéficience ou utilisant des immunosuppresseurs)

    • le VIH/SIDA actif

Pour les pathologies avec un *, la vaccination est organisée en collaboration avec le spécialiste traitant, qui la coordonnera avec le médecin généraliste.

(mise à jour 30/03/2021)

2.Comment sont établies les listes de patients à risque ? 

Les listes des patients à risque sont établies avec des données provenant de plusieurs sources, combinées en toute sécurité.

  • Le Registre du cancer établit une liste des patients chez qui un cancer a été diagnostiqué au cours des cinq dernières années.

  • Les mutualités établissent une liste de leurs membres présentant un des facteurs à risque de la liste susmentionnée. Elles se basent sur un certain nombre d’indicateurs (par exemple, la consommation de médicaments).

  • Les médecins généralistes font une sélection de patients à risque à partir des dossiers médicaux de leurs patients.

  • Les personnes atteintes de certaines maladies rares seront repérées et listées par un certain nombre de spécialistes, en concertation avec les associations de patients.

En combinant ces informations, on diminue le risque que quelqu’un soit oublié.

Toutes ces listes sont combinées en une liste unique dans un registre central sécurisé : la “Base de données des codes de vaccination”. Si vous figurez sur plus d’une liste, vous ne serez bien sûr inclus qu’une seule fois. La seule information contenue dans la base de données est “cette personne représente un risque accru”. Aucune information sur la nature de ce risque ou sur l’affection précise n’est donc communiquée.

(mise à jour 30/03/2021)

3. Ma vie privée est-elle respectée lors de la création des listes des patients à risque ? 

Absolument. La seule information qui est envoyée dans la base de données centrale est le fait de savoir si vous représentez un risque accru. Cette base de données ne contient donc aucune information sur la nature de ce risque ou sur l’affection dont vous souffrez.

(mise à jour 30/03/2021)

4. Comment puis-je vérifier si je figure sur la liste des personnes à risque ? 

Depuis le 8 avril 2021, vous pouvez vérifier vous-même si vous figurez déjà sur la liste des personnes à risque via www.myhealthviewer.be ou via www.masanté.be.

Depuis le 8 avril 2021, vous pouvez également retrouver des informations générales sur le site internet de votre mutualité. Votre pharmacien (de référence) peut également vous fournir des informations sur la sélection des patients à risque. Par contre, ni votre mutualité, ni votre pharmacien ne peuvent vous inscrire sur la liste de vaccination.

Si vous voulez donc juste savoir si vous êtes sur la liste, n’appelez pas votre médecin généraliste.
Si vous avez un médecin généraliste qui tient votre dossier médical global (DMG), vous n’avez rien à faire. Vous pouvez simplement attendre votre invitation. Vous avez un DMG mais vous ne recevez pas d’invitation ? C’est plutôt bon signe. Cela signifie que vous n’appartenez pas aux groupes à risque et que le risque de complications graves liées au Covid-19 est faible dans votre cas.

Les médecins généralistes complètent cette liste progressivement depuis le 2 avril. Il est donc préférable de ne consulter la liste qu’à partir de la mi-avril.

(mise à jour 06/04/2021)

5. Je ne figure pas sur la liste, mais je suis tout de même exposé à un risque accru. Que faire ? 

Il existe une faible probabilité que vous soyez un patient à risque et que vous ne figurez pas sur la liste de votre mutualité, même à la fin du mois d’avril. Par exemple, les mutualités ne prennent pas en compte toutes les nouvelles informations reçues après le 01/07/2020. Voici d’autres exemples : vous êtes obèse, mais n’avez jamais consulté de médecin généraliste pour ce problème. Ou vous souffrez d’hypertension artérielle, mais ne prenez pas de médicaments spécifiques remboursés.

Dans ce cas, vous devez prendre contact avec votre médecin traitant. Celui-ci pourra à tout moment vous ajouter sur la liste pour la vaccination, même après le mois d’avril. Si vous n’avez pas de médecin traitant de référence, vous devez prendre rendez-vous avec un médecin généraliste de votre choix, afin qu’il puisse établir un dossier médical et vous inscrire sur la liste. De cette façon, vous serez invité plus rapidement que d’autres personnes de votre âge qui ne sont pas considérées comme « à risque ».

(mise à jour 30/03/2021)

6. Dans quel ordre la vaccination des patients à risque se déroulera-t-elle ? Certaines maladies sont-elles prioritaires par rapport à d’autres ? 

Aucune distinction n’est faite entre les différentes maladies. Toutes les maladies sur la liste ont le même niveau de priorité. Les invitations dans ce groupe cible sont envoyées en fonction de l’âge, à commencer par les personnes les plus âgées.

(mise à jour 30/03/2021)

7. J’accompagne une personne âgée ou qui a besoin d’aide. Puis-je être vacciné en même temps qu’elle ? 

Bien que nous demandions à chacun de venir seul au centre de vaccination, une exception est toutefois prévue pour les personnes qui ont besoin d’une aide spécifique. Leur accompagnant peut être présent pendant tout le processus de vaccination.

Dans ces cas, vous pouvez, en tant qu’accompagnateur, être éligible à vous faire vacciner en même temps, même si vous n’avez pas encore reçu votre invitation au moment du rendez-vous. Pour avoir droit à la vaccination, il faut répondre aux critères suivants :

  • Vous faites également partie du groupe cible dont la vaccination est en cours.

  • Vous êtes domicilié dans la Région de Bruxelles-Capitale.

  • Au moment du rendez-vous, il y a suffisamment de doses et de créneaux horaires disponibles.

(mise à jour 15/04/2021)

Informations générales sur le coronavirus et les vaccins anti-Covid-19

1. Je suis musulman·e. Puis-je me faire vacciner en période de jeûne pendant le mois de Ramadan ? 

La période de jeûne du mois de Ramadan, qui a débuté le 13 avril 2021, coïncide avec la campagne de vaccination. Cela suscite certaines craintes et interrogations au sein de la population musulmane.

Si vous êtes musulman.e , l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), avec l’appui du Conseil des Théologiens, tient à vous rassurer : tout vaccin (que soit celui contre le Covid ou autre) n’interfère nullement dans l’observation du jeûne et n’affecte pas sa validation.

Le Conseil des Théologiens y rajoute que le vaccin reste indispensable pour sauver la vie d’êtres humains.

Pour plus d’informations, allez sur https://www.embnet.be/fr/se-faire-vacciner-en-periode-de-jeune-du-mois-de-ramadan.
(mise à jour 19/04/2021)

2. Quel vaccin vais-je recevoir ? 

Se faire vacciner est un choix libre, mais il n’est pas possible de choisir soi-même son vaccin. Le choix du vaccin à administrer, à qui et où, sera décidé en fonction de différents facteurs, comme la disponibilité des vaccins.

(mise à jour 07/04/2021)

3. Puis-je choisir le vaccin que je vais recevoir ? À l’heure actuelle, le choix est limité et repose sur les phases de vaccination, les groupes à risque et la disponibilité des vaccins.

Vous pouvez attendre pour vous faire vacciner, mais personne ne peut garantir qu’un vaccin particulier sera disponible plus tard. Une fois le choix effectué, il n’est plus possible de changer de vaccin ni de centre de vaccination.

(mise à jour 15/04/2021)

4. Quel est le délai entre les deux rendez-vous (les deux piqûres)? 

Cela dépend du vaccin administré:

  • Pfizer: entre 28 et 35 jours

  • Moderna: 4 semaines

  • AstraZeneca: 12 semaines

(mise à jour 30/03/2021)

5. Comment fonctionne un vaccin contre le coronavirus ? 

Consultez l’infographie ci-jointe, section “Comment fonctionne un vaccin contre le coronavirus“.

(mise à jour 22/02/2021)

6. Quels sont les vaccins disponibles ? 

Consultez l’infographie ci-jointe, section “Il existe trois types de vaccins“.

(mise à jour 22/02/2021)

7. Le vaccin contre le coronavirus est-il obligatoire ? 

Le vaccin contre le coronavirus n’est pas obligatoire.

(mise à jour 22/02/2021)

8. Quel est le coût du vaccin contre le coronavirus ? 

Le vaccin contre le coronavirus est gratuit.

(Mise à jour : 22/02/2021)

9. Si j’ai déjà eu le Covid, dois-je quand même me faire vacciner ? 

Il est impossible de confirmer aujourd’hui si une personne qui a déjà été en contact avec le COVID-19 reste immunisée contre la maladie, et pour combien de temps. En tout état de cause, des réinfections sont signalées. En outre, il est pratiquement impossible de vérifier si chaque personne a des anticorps contre le COVID-19 dans son sang, et donc si une vaccination serait appropriée ou non. Nous recommandons donc que tout le monde se fasse vacciner.

(mise à jour 22/02/2021)

10. Et si j’ai des effets secondaires ?

Un système de surveillance européen spécial a été mis en place pour le vaccin contre le coronavirus au niveau des effets secondaires. Cela nous permet d’intervenir rapidement si nécessaire.

Si vous souffrez d’effets secondaires après la vaccination qui ne sont pas mentionnés dans la notice, vous pouvez les signaler à l’AFMPS via www.notifieruneffetindesirable.be ou via votre médecin traitant ou votre personnel soignant.

Les experts de l’AFMPS évaluent ces effets secondaires. Ces résultats sont également partagés dans le monde entier. En collectant les données à grande échelle, les signaux possibles peuvent être découverts plus rapidement.

(mise à jour 30/03/2021)

11. En cas de grossesse ou de désir de grossesse, la vaccination peut-elle affecter la fertilité ou la santé de l’enfant? (update 22/02/2021)

Les études Pfizer, Moderna et AstraZeneca effectuées chez l’animal n’ont pas mis en évidence d’effets délétères directs ou indirects sur la reproduction.

La grossesse n’est pas une contre-indication. Si souhaitée, la vaccination peut être envisagée en concertation avec votre médecin traitant (gynécologue comme généraliste), ce qui permet d’évaluer le bénéfice/risque au cas par cas.

(mise à jour 07/03/2021)

12. Quels sont les effets secondaires des vaccins anti Covid-19? 

Comme tous les vaccins, certains effets indésirables peuvent apparaître.

Les effets secondaires courants sont ceux d’une vaccination classique. Localement : douleur à l’injection, érythème (rougeur), gonflement. Au niveau général : fièvre, maux de tête, myalgies (douleurs musculaires), fatigue, diarrhée.

Il est aussi possible d’avoir une réaction allergique (urticaire, problèmes respiratoires, etc.) même si cela est très rare (11/1 000 000) parce que vous pouvez être allergique à l’un des ingrédients du vaccin. Ce risque est également le même que pour les autres vaccins. Il faut savoir que des effets indésirables sévères comme celui-ci s’observe dans moins de 0.5% des cas et qu’ils ne laissent souvent aucune séquelle quand ils sont bien pris en charge et suffisamment vite. C’est pour cela que les centres de vaccination sont sous supervision médicale avec le matériel adéquat.

On constate davantage de réactions après la deuxième dose, un risque de réactions moins élevé chez les plus de 55 ans et la plupart des effets secondaires sont légers à modérés et résolus rapidement (presque 90% dans la première semaine).

L’AFMPS publie chaque semaine un aperçu cumulatif des effets indésirables signalés suite à l’administration d’un vaccin Covid-19 en Belgique. Ce dernier reprend tous les effets secondaires potentiels qui ont été rapportés, ils sont en cours d’analyse pour établir si un lien existe bel et bien avec la vaccination. Cet aperçu fait l’objet d’une actualité hebdomadaire, consultable sur leur fil d’actualités.

(mise à jour 22/02/2021)

13. La vaccination permettra-t-elle de lever les gestes barrière? 

La vaccination ne va pas nous permettre de retrouver d’un seul coup nos libertés et nos habitudes. Se protéger en respectant les gestes barrière ainsi que toutes les précautions utiles (l’aération des locaux, par exemple) restera indispensable un certain moment pour plusieurs raisons :

  • le vaccin ne protège pas immédiatement après son administration ;

  • l’ensemble de la population ne sera pas de suite vaccinée ;

  • la durée de protection n’est pas encore scientifiquement établie ;

  • si la personne vaccinée est mieux protégée, on ne sait pas encore bien dans quelle mesure elle peut encore transmettre le virus à d’autres qui seraient sans protection.

La contagiosité d’une personne vaccinée est en cours d’étude.

(update 22/02/2021)

14. Qui a droit au vaccin ? (mise à jour 22/02/2021)

Toute personne d’au moins 18 ans, domiciliée en Belgique, avec un numéro de registre national/BIS. Pour les personnes ne répondant pas nécessairement à ce critère (sans-abris, transmigrants, sans-papiers, etc.) des solutions vont être élaborées avec les acteurs de confiance de ces populations.

(mise à jour 22/02/2021)

15. Que faire si je ne veux pas être vacciné ?

La vaccination est fortement recommandée mais pas obligatoire..

(mise à jour 15/04/2021)

16. Où puis-je trouver plus d’informations ? (mise à jour 22/02/2021)

Voici quelques sites internet utiles lorsque vous cherchez des informations supplémentaires :

(mise à jour 07/03/2021)

17. Qu’est-ce qui a été décidé le 7 avril ?

Sur la base d’avis scientifiques récents, les ministres belges de la Santé ont décidé de remplacer l’AstraZeneca par d’autres vaccins pour les personnes âgées de 18 à 55 ans ; pour les personnes de 56 ans et plus, tous les vaccins continueront d’être administrés. Cette décision sera réexaminée dans 4 semaines. 

(mise à jour 07/04/2021)

18. Pourquoi a-t-il été décidé de remplacer l’AstraZeneca par d’autres vaccins pour les personnes âgées de 18 à 55 ans?

L’Agence européenne des Médicaments (EMA) et son Comité de pharmacovigilance (PRAC) attirent l’attention sur les rapports d’effets secondaires très rares (combinaison d’une réduction du nombre de plaquettes et de thromboses graves) jusqu’à 14 jours après l’administration du vaccin AstraZeneca, en particulier chez des personnes jeunes, notamment en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. Il s’agit de 100 cas sur plus de 25 millions de personnes vaccinées.

A partir de 56 ans, la vaccination réduit significativement les risques d’hospitalisation et de décès tandis que les effets secondaires attendus demeurent eux extrêmement rares. En-dessous de 56 ans, les bénéfices de la vaccination avec l’AstraZeneca sont également importants. Mais les vaccins à ARNm (Pfizer et Moderna) et bientôt le vaccin de Johnson & Johnson peuvent également être administrés à ce groupe d’âge. Le rapport bénéfice/risque de ces vaccins semble être meilleur pour ce groupe plus jeune.

(mise à jour 07/04/2021)

19. Y a-t-il un risque accru de ces effets secondaires chez les patients à risque?

Rien n’indique que des effets secondaires rares soient plus fréquents chez certains patients à risque.

(mise à jour 07/04/2021)

20. Quel est l’impact sur la campagne de vaccination en cours?

Cet ajustement n’a que peu d’impact sur la campagne de vaccination en cours, puisque actuellement ce sont surtout les personnes âgées qui sont en cours de vaccination. 

(mise à jour 07/04/2021)

21. J’ai moins que 56 ans et j’avais un rendez-vous pour une première dose du vaccin d’AstraZeneca. Qu’est-ce qui va se passer pour moi?

Un petit nombre de personnes de moins de 56 ans, pour lesquelles le vaccin AZ était encore prévu, recevront un autre vaccin. Les personnes concernées ne doivent rien entreprendre, cela sera adapté automatiquement. 

(mise à jour 07/04/2021)

22. Cette décision changera-t-elle à nouveau?

Cette décision a été prise en attendant d’éventuelles nouvelles découvertes scientifiques. D’autres éléments, tels que des problèmes d’approvisionnement de l’un des vaccins ou l’évolution de la situation épidémiologique, pourraient également amener à reconsidérer ces mesures. La Belgique a demandé, par l’intermédiaire de la Conférence des ministres de la santé de l’UE, que l’EMA procède à une analyse plus détaillée de l’analyse bénéfices/risques par groupe d’âge et qu’elle aborde d’urgence la question de la deuxième dose. 

(mise à jour 07/04/2021)