Covid Breakers: Matériel de communication

Dans cette crise sanitaire, les jeunes Bruxellois se sentent abandonnés et incompris par les autorités. À l’écoute de leur ressenti, la Cocom* a décidé d’agir, en lançant une campagne de communication à leur attention. Découvrez l’action Covid Breakers réalisée avec et pour les jeunes entre 18 et 25 ans. Son but ? Rappeler aux jeunes que plus vite nous ferons bloc face au virus, plus vite nous retrouverons une vie normale. Pour y arriver, un seul moyen : briser la chaîne de transmission du virus, en devenant un Covid Breaker. En protégeant les autres et nous-mêmes, nous contribuons à cet objectif. Cette campagne inédite est positive, inclusive et axée sur la collaboration. Créer un esprit de groupe allié à des images qui montrent une meilleure perspective d’avenir, encourage les jeunes à persévérer et à suivre les mesures.

Jeunes covid breakers souriant assis en groupe sur un banc dans un parc

Ce n’est un secret pour personne : le Covid-19 a profondément bouleversé notre quotidien et chamboulé notre relation à l’autre. 

Au fil des mois, les restrictions et les mesures ont été imposées pour enrayer la pandémie. Entre anxiété, incompréhension et exaspération, nous aspirons tous à retrouver une vie normale. Les jeunes font partie de ceux qui souffrent le plus de cet isolement imposé mais indispensable pour freiner la propagation du Covid-19. 

À l’écoute de la jeunesse bruxelloise

Notre enquête** auprès d’un panel de jeunes Bruxellois entre 18 et 25 ans révèle qu’ils se sentent abandonnés et incompris. Fatigués par les injonctions, ils ont le sentiment que les instances officielles ne les écoutent pas ou ne prennent pas leur avis en compte.

Le plus difficile pour la jeunesse bruxelloise en quête d’insouciance est entre autres de ne plus voir ses amis et l’imposition du couvre-feu. 

La majorité des jeunes connaît et applique le plus scrupuleusement possible les gestes-barrières. Les jeunes respectent les mesures pour protéger principalement leurs grands-parents et leurs parents.

Pour certains jeunes, le coronavirus n’est pas considéré comme dangereux pour leur tranche d’âge. Toutefois, il est primordial de rappeler que cette impression est fausse. Selon une étude récente***, 21% des patients âgés de 18 à 34 ans hospitalisés pour le Covid-19 sont passés par les soins intensifs et 2,7% sont décédés.

Jeune serveuse versant du café dans une tasse

Covid Breakers pour briser la chaîne de transmission du coronavirus !

Face à un avenir incertain et la perception d’une incohérence officielle (mesures qui changent constamment, experts qui se contredisent), beaucoup de jeunes Bruxellois pensent qu’il est difficile de rester motivé et engagé.

C’est pourquoi il est essentiel d’offrir une fenêtre d’espoir, une perspective d’avenir meilleur.

Comment ? En rappelant aux jeunes qu’ils ont le pouvoir de modifier les choses à leur échelle. En effet, chaque geste personnel compte pour endiguer la propagation du Covid-19 : se laver les mains, porter un masque, garder ses distances, limiter ses contacts. 

À chaque seconde, en nous protégeant et en protégeant les autres, nous nous rapprochons de notre vie d’avant. Plus vite le Covid-19 sera maîtrisé, plus vite nous pourrons reprendre le cours “normal” de notre vie.

Ensemble, avec bienveillance et respect

La campagne de communication Covid Breakers a été créée avec et pour les jeunes. Sur base de leur ressenti et de leurs remarques avisées, elle a été adaptée pour coller le plus à leur vécu. Cette action se veut résolument positive, empathique, inclusive et teintée d’humour. 

À travers cette action, la Cocom souhaite encourager la jeunesse à continuer à appliquer les mesures sanitaires, en la remerciant pour les immenses efforts déjà fournis. Et en montrant de la compréhension face aux mouvements d’humeur, aux réactions d’exaspération, de colère ou d’impatience. 

Nous en avons tous assez ! Mais nous sommes convaincus que nous vaincrons la pandémie, à force de volonté personnelle et d’acharnement collectif. 

Alors, prêt·e à rejoindre la communauté des Covid Breakers ?

* L’administration de la Cocom est l’autorité publique chargée de la lutte contre
les épidémies en région bruxelloise.

** Étude qualitative réalisée auprès d’un panel représentatif de 24 habitants de Bruxelles âgés de 18 à 25 ans, interrogés entre le 4 et le 13 novembre 2020 par la société de conseil Marescon.

***Parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Internal Medicine.